RSS

Søren Kierkegaard : La Crise et une crise dans la vie d’une actrice.

02 Juil

Pourquoi une jeune actrice, à ses débuts au théâtre, court-elle un danger ? Explications avancées par Søren Kierkegaard (1813-1855). Parce qu’on va l’adorer. A cause de ses dix-sept ans. Davantage que pour son talent. Allant jusqu’à une béatification ou presque. On lui trouvera toutes les vertus. Louée par des vieux cons qui s’érigent en critiques. Les années vont accentuer les rides de la jeune actrice. Les idolâtres vont subitement se sentir moins motivés pour vénérer la Divine, préférant se tourner vers de nouveaux talents. En revanche, quand un intérêt réel s’attache au jeu d’une actrice parce qu’elle l’aura développé, affiné, voilà que le grand public fait grise mine. Il n’est pas sûr, écrit Kierkegaard, que pour interpréter le rôle de Juliette, il faille nécessairement faire appel à une actrice dont l’âge correspond au rôle. Une actrice d’un talent plus éprouvé fera mieux l’affaire. L’objectivité dans le domaine artistique pose d’insolubles problèmes. Rien n’est jamais garanti. Si un talent hors du commun peut inspirer une joie unique, le primate au théâtre boudera la performance, étant dans l’incapacité de juger de l’élaboration d’une œuvre. Combien de points de vue, combien d’impasses ! Sur son Golgotha l’actrice souffre de l’injustice. Soudain, le public s’empare de l’encensoir, l’agite à tout va, quoique cette fois à raison, car la représentation est d’une perfection rare.

Alfred Eibel

Rivages Poche / Petite Bibliothèque, 85 p., 5 €.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le juillet 2, 2012 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :