RSS

Monsieur le comte monte en ballon, de Gabriel Matzneff

24 Juin

Gabriel Matzneff ressuscite un de ses aïeux russes, le comte Ivan Matzneff, auteur d’un Voyage dans les airs de Paris à Spa, en trois étapes, récit qui suit la présentation d’un personnage haut en couleur, mélange d’un héros de Jules Verne et de Cyrano de Bergerac, contemporain du comte d’Orsay, arbitre des élégances, brillant causeur ; d’Eugène Godard, organisateur de plus de 2500 ascensions en ballon ; et, de Joseph Louis Gay-Lussac qui recueillit de l’air à plus de 6000 mètres d’altitude pour l’analyser. A lire aujourd’hui cet ancêtre, il n’est pas interdit de prolonger les performances. D’abord l’idée de liberté. Le lest lancé par dessus la nacelle symbolise l’émancipation par laquelle on s’élève. Alléger la nacelle figure le détachement de ce qui entrave la vie, c’est-à-dire se détacher des faux problèmes qui font barrage. Et ce n’est pas Nietzsche qui aurait affirmé le contraire. En deux mots, l’aéronaute rompt avec le monde organisé tel qu’il se présente, éternel défi, que le savant de l’Étoile mystérieuse clame à sa manière, disant, toujours plus haut, telle est ma devise. Les yeux grands ouverts, à chaque minute, du comte Ivan Matzneff, que tout éblouit, confère à ce récit cette légèreté qui domine le voyage. Si Ivan rêvait, à n’en pas douter, son aspect fringant, propre à son époque, il n’en perdait pas pour autant le nord. La preuve : le comte voyait loin, prévoyait l’aéronautique à venir ; Eugène Godard, lui, s’occupa d’organiser la poste aérienne.

 

Alfred Eibel

Éditions Léo Scheer, 69 p., 14,50 €.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le juin 24, 2012 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :