RSS

Batailles pour le Goncourt 1903-2018

03 Fév

Tirages, rééditions, éditions postérieures, documents originaux, contexte de l’attribution du prix, rien ne manque à ce fastueux album illustré, frappé qu’on est par tant de célébrités grandes et honorables aujourd’hui englouties. Les lecteurs qui se sont délectés de Léon Frapié, Jérôme et Jean Tharaud, Charles Plasnier, André Billy, Henri Fauconnier, Philippe Hériat, Paul Colin, Jacques Borel et consorts, auront-ils le courage de replonger dans leurs œuvres ? De certains écrivains ne subsistent que des reliures de grand luxe destinées aux maniaques bibliophiles qui ne lisent pas. Une bonne partie des œuvres couronnées ne sont plus que feuilles mortes qu’on ramasse à la pelle. Sur les rangs, les éditeurs qui attendent leur becquée. Les lauréats sur qui pleuvent les hommages en restent tout ébahis. Comme au théâtre. Après la représentation, on éteint. Mais avant de déclarer à la foule le nom de l’heureux élu, que de commentaires peu amènes, de remarques acerbes, d’intrigues, d’humeurs, d’affrontements à fleuret moucheté, d’explications inamicales, de consécrations inattendues, de méchancetés scrupuleusement rapportées. Ceux qui président au cénacle ressemblent à des chasseurs de lépidoptères. Le prix s’efface lentement ; semblablement à l’écoulement du temps. « La consécration littéraire peut être une longue patience ». Parfois un miracle, une injustice réparée. On retire un écrivain de son caveau. Le lecteur écarquille les yeux. Il vient de mettre la main sur un trésor.

 

Alfred Eibel

Librairies Fosse et Walden, 258 p. 10€.

12, rue Puvis de Chavannes – 75017 – Paris.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le février 3, 2019 dans Uncategorized

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :