RSS

Monsieur Tristecon, chef d’entreprise, de François Caradec

28 Oct

En moins de trente pages, François Caradec (1924-2008) raconte la rotation de la connerie. Il exhibe un spécimen : Monsieur Tristecon, imprimeur qui possède cette bonté plate qui attire les gens sans probité. Son entourage le plus proche est asservi, gangrené par la combine. Son amabilité dissimule sa couardise. Il fait état d’une logique terrible qui rejoint la connerie ; d’un automatisme langagier qui le crédite de clairvoyance. Il aime à se définir. En réalité, c’est un nuisible. Il est aussi susceptible qu’un bouquet de mimosas. Bien des aspects du monde lui échappent, y compris les pensées de ses interlocuteurs. Rien d’étonnant, il est cuirassé de bêtise, ce qui le conduit à lâcher de temps en temps une sentence qui se veut ardente. Il est cocardier, cocasse, conciliant par lâcheté, contrarié par ses propres conneries, consensuel par veulerie. Il voudrait être quelqu’un, la belle affaire, s’efforce d’y parvenir, se fige avant d’ouvrir le bec. Ses remontrances vis-à-vis de son personnel l’amènent à des contractions spasmodiques du diaphragme, avec secousses brusques et bruits inarticulés. Il aime se vanter, tire la couverture à lui. Il s’imagine faire partie d’une authentique société d’hommes : des huissiers, prêtres, avocats tous atteints de la vérole cervicale. Ludwig Wittgenstein a écrit : « Le monde se décompose en faits ». Tristecon se décompose en conneries.

 

Alfred Eibel.

L’Arbre Vengeur, collection l’Alambic, 77 p., 9 €

(Postface d’Éric Dussert suivie d’un entretien avec François Caradec).

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le octobre 28, 2018 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :