RSS

Montmartre ensorcelé, d’Alexis Boucot

27 Fév

Paris 1900. Exposition universelle. Ses quartiers, Barbès, Clichy, la Goutte d’Or, Montmartre, la rue Polonceau. À l’époque on savait encore mijoter des phrases. Entre mauvais songe, cauchemar, rêve tiré d’un mauvais horoscope, les filles d’un orphelinat courbent l’échine. Un climat étrange enveloppe le soir quand les noctambules se mettent en marche. Morne plaine et nuit blafarde. L’atmosphère rejoint l’épouvante à croire qu’un improbable Peter Cushing traverse la rue. L’obscurité entre les mains d’Alexis Boucot dépasse les forces de la nature puis s’illumine brusquement.

 

Alfred Eibel.

Éditions Marivole, 234 p., 20 €.

 

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le février 27, 2018 dans Uncategorized

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :