RSS

Le Château des fous, d’Adalbert Stifter

05 Déc

Écrivain autrichien Adalbert Stifter (1805-1868) possède une vision éminemment personnelle de la vie. Il plonge dans le mystère des hommes et des femmes, touche à leur inviolabilité. Ce qui le met en fermentation c’est la nature qui supplante le passé, s’y substitue et qui par voie de conséquence l’amène à décrypter les énigmes du monde. A Fichtau dans les Alpes se dresse le château de Rothenstein et ses dépendances. La dynastie des comtes de Scharnast n’a cessé de contribuer à la lente dégradation du château jusqu’aux décombres. C’est pourquoi l’arrivée à Fichtau du jeune Heinrich amateur de vieilles pierres intrigue les habitués de L’Auberge de la verte Fichtau. Néanmoins la bonne humeur de ce garçon excentrique étonne, son entregent surprend. Heinrich trouve vite sa place dans un paysage fermement construit digne de Ferdinand Holder (1853-1918). Heinrich fait la connaissance de Anna dont il tombe amoureux. Des prémices on passe à une forte inclination envers la bien-aimée aux serments répétés de fidélité, de sagesse, de plaisirs simples, d’attentions particulières, de choses diverses qui inspirent le respect. Adalbert Stifter dans une langue qui n’en finit pas d’inventorier, de nommer, de humer le parfum de la vie, sans mièvrerie, mais davantage comme une route sans fin qui risque de priver le lecteur de respiration. Ce qui a fait dire à Gustave Roud (1897-1976) que la langue de Stifter est « envoûtante à force d’être métronomique ». Maniant l’allégorie, Stifter met en parallèle la notion de désastre avec comme corollaire la béatitude liée à l’enfance, dans un monde paisible, inspiré, une bouffée d’air frais après un ciel assombri.

 

Alfred Eibel

Editions Circé

Admirable traduction de Frédérique Laurent

115 p., 15,50 €.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le décembre 5, 2017 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :