RSS

La destruction de Nice, de Michel Orcel

12 Mar

Peu importe la face par laquelle on aborde ce livre, dans le meilleur des cas, on éprouve des vibrations. Au bout du compte, après bien des agaceries et des rondes, on arrive à cet axe qui fait tourner l’ensemble de ces chroniques. Ceux qui fouillent la mine littéraire finissent, à force d’arguments spécieux, à prêter à un écrivain des vertus dont il se serait bien passé et dont il ne se serait pas douté. Pris de folie, Nietzsche s’amuse de choses vaines et frivoles, un éclair de lucidité laissant entrevoir le pire à Nice. Michel Orcel se rebiffe contre les certitudes, contre cette perte de temps et d’énergies que sont fariboles et suppositions, conjectures et hypothèses qui d’une manière certaine freinent l’élan dont chacun est doté. Des ramifications, on en trouvera toujours, mais n’est-ce pas user son cœur au profit d’une sorte de danse qui outre et contrefait la nature ? Autrement dit l’ironie, la raillerie, la dérision. Et c’est ainsi que l’homme ne cesse d’être joué. Comment échapper à l’inéluctable, éviter de s’abasourdir. Faut-il inlassablement analyser le pourquoi du comment ? Dans une autre partie du livre, Michel Orcel évoque quelques voyageurs, Montaigne, Giono et Venise. Leurs perceptions tiennent à des moments précis, à la constitution des deux hommes, à la foule, à la lumière, à leur manière de lever les bras au ciel. (Ils n’en sont pas au point de Raymond Roussel, voyageur qui a souhaité ne rien voir par le hublot de sa cabine). Ce petit livre nous parle de nos égarements ; il s’inscrit à l’opposé de la suffisance, du pesant et de la pédanterie. L’auteur s’est amusé à nous mener en bateau. Arrivé à la dernière page on se sent pris d’éloges et d’une envie, celle d’en reprendre la lecture.

Alfred Eibel.

Pierre-Guillaume de Roux, éditeur, 181 p, 19,50 €.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le mars 12, 2017 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :