RSS

Sylvie Payet, À fleur de peau

14 Jan

Premier recueil de nouvelles de Sylvie Payet. Quinze nouvelles courtes et une longue dans lesquelles se débattent des errants au sein d’un paradis qui exerce une maligne influence, quoique d’apparence délicieuse. Wilhelm Busch (1832-1908), poète satirique, a écrit : « Tout vient à point, non comme on l’espère ». Qui aurait pensé qu’un jardinier soit en désolation avec soi ; ou un jeune homme qui n’est pas dans la même position, dans le même état, qui change de comportement subitement et pourquoi tant de jeunes femmes perdues dans la foule ne voient-elles rien venir des chausse-trapes qui leur sont tendues. Sylvie Payet imagine un monde miniaturisé, un retour à l’adolescence et pourquoi pas à l’enfance, un monde fragmenté de diverses couleurs, une variante, lieu de délice et de bonheur tranquille avec un âge tendre et ses jouets et derrière un verger, camouflées, les turpitudes. Les âmes noires guettent cette fraction du temps où la jeune personne va mordre à l’hameçon. Est-ce l’enchaînement des épisodes qui mène irrésistiblement à un fiasco ? Une heureuse rencontre comporte (forcément) un envers sombre. Le coupable ne sait pas encore qu’il le sera, à cause de la force qui est en lui et qui est purement organique. Sous des airs de ne pas y toucher, un style du premier mouvement, sans délibérations, Sylvie Payet joue la vie de ses personnages à pile ou face et c’est bien cette inclination qui fait son originalité.

Alfred Eibel.

Éditions L’Harmattan, 109 p. 13,50 €.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le janvier 14, 2017 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :