RSS

W.C. Fields, Fields président !

29 Août

Célèbre de son vivant l’acteur comique, scénariste, écrivain, homme de music-hall, W.C.Fields (1880-1946) a fait les beaux jours des citoyens incorrigibles, dont il faisait évidemment partie. La parodie de son programme électoral, on la trouvera dans ce livre. Tirons-en profit : rions du malheur des autres ; grommelons, ça évitera de nous engager. Envoyons valdinguer les bons sentiments. Soyons imprévisibles. Que les bonnes résolutions servent d’appât aux abrutis. Bien se comporter en public n’exclut pas la frénésie. Il n’est pas donné à tout le monde de décevoir avec tact. Cette recommandation de W.C.Fields : « Quand vous avez un lion aux trousses, ne perdez pas de temps à vous changer ». Soyons équivoques, la société nous en sera reconnaissante. Notre saltimbanque s’est fait connaître par ce mot plaisant : « Quelqu’un qui déteste les enfants et les chiens ne peut pas être tout à fait mauvais ». Nous avons tous connu quelqu’un de respectable. Un célibataire endurci, acariâtre, deux chats sur les genoux, odieux avec les enfants ; par ailleurs une crème d’homme. C’est en entassant les histoires comiques que W.C.Fields conforte son éthique en s’inclinant vers l’éthylique. Ne soyons pas dupes des apparences. N’hésitons pas à couler à coups de revolver un cuirassier qui apparaît sur un écran de télévision. W.C.Fields nous manque. À cause de ses extravagances qui ont fait tant de bien à des centaines de milliers d’individus.

 

Alfred Eibel.

Éditions Wombat, 119 p. 15 €. Parution 1er septembre 2016.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le août 29, 2016 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :