RSS

Dissimulons ! de Noël Herpe

14 Août

Dans une prose comprimée, Noël Herpe enfile un chapelet de petits incidents, dérisoires peut-être, significatifs à coup sûr. Pour moi, plutôt tenté d’écrire ce qu’ils m’inspirent. Que la société est un conglomérat de petites lâchetés. Pris séparément, les individus ramènent à eux ce qu’ils peuvent. Mal fondés, ils persistent dans leurs illusions. Mal embouchés, les affronter est inutile. À les observer on hésite entre répulsion et résignation. Le monde est faux comme une fausse table Boulle(1) parait vraie. Dans ce petit livre, le perpétuel recul de la part de celui qui raconte les faits, aussi divers soient-ils, pose la question de sa présence au monde. Où est ma place s’interroge le narrateur ? Y-a-t-il une place libre ? Quand il n’en a pas, comment en trouver une ? Et si au bout du compte le plaisir était d’être exclu ? Trépas, triche, trucage, turpitude … La vie est trop étourdissante pour s’y compromettre. Changer de sexe, se déguiser en femme, n’est-ce pas en dernière analyse une autre manière de s’exclure ? Lisez ce petit livre quand vous saisira l’envie de vous habiller en femme de manière qu’il soit difficile de vous reconnaître. Pierre Drachline écrivait en 2013 : « Puissiez-vous être des loups solitaires et fraternels. Loin de la meute et des hauts murs de la raison ! ».

Alfred Eibel.

Éditions Plein Jour, 73 p. 11 €.
(1)André-Charles Boulle (1642-1732). Ébéniste français, créateur d’un type de meubles luxueux recouverts de marqueterie, d’écaille et de cuivre enrichis de bronzes ciselés.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le août 14, 2016 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :