RSS

Dernières feuilles, de Vassili Rozanov

27 Mar

Il faut en convenir, il n’est pas aisé de saisir du premier coup la pensée de l’écrivain russe Vassili Rozanov (1856 – 1919) qui glisse facilement vers la polémique. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ses opinions sont contraires aux opinions communes. Tout l’oppose aux règles fixes, aux habitudes, à la bien-pensance, aux préliminaires de tout acabit, aux extrêmes, parce que la vie n’est qu’une succession de moments. Rozanov ne recule pas lorsqu’il s’exprime avec excès. Pourquoi ? Parce que l’excès n’est rien d’autre qu’un obstacle franchi vers l’évidence. Parce que d’un rêve égaré surgit inévitablement un fond de vérité. Enfin, pour justifier ses mouvements oscillatoires, Rozanov élève à une forme de dignité le renoncement à toutes les manières de penser afin d’être toujours près des hommes. On ne peut, affirme-t-il, saisir avec intelligence sans avoir au préalable saisi avec le cœur. Il illustre cette action de façon imagée en déclarant que « la seule attitude juste vis-à-vis de la fleur est de respirer son odeur ». Ajoutons que notre philosophe est persuadé que c’est dans le banal que se nichent les grands commencements. Ce livre si riche, si renversant, il faudrait des pages entières non pour resserrer la tournure d’esprit de l’auteur, mais pour déployer ses points de vue. Par exemple, ceux de la veille, qu’il abandonne le lendemain. Il y a dans la parodie qu’il manie avec doigté des choses profondément vraies qui mettent à niveau des représentations que seul le sens de la vue peut recueillir. Parmi les nombreuses questions posées par ce livre, il y a celle-ci : faut-il céder pour se sentir vivre ? Faut-il du lyrisme, de l’émotion ; être acteur d’un système qui fait du plaisir le but de la vie, pour être pris au sérieux ? La vie est faite d’indicateurs et de chutes de tension. Tout individu crée ses propres bornes. À lui de les outrepasser.

Alfred Eibel.

Éditions des Syrtes, 411 p. 26 €.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le mars 27, 2016 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :