RSS

L’Économie pour quoi faire ? de Robert Benchley

06 Nov

Chroniqueur humoristique (1889-1945), Benchley savonne la planche de salut d’une société obéissante aux règles de vie qui ont déjà fait leurs preuves. Mettre Paris en bouteille est plus facile que d’y glisser un bateau miniature. Par contre, la bêtise, la pusillanimité, la bassesse mises en bouteille, la classe moyenne en a les moyens. Que d’éclats de rire en parlant de « postes à responsabilités », de « l’obligation de gagner sa vie ». Entre Jérôme K. Jérôme et le canal de Suez, que préférez-vous ? Le temps qu’on passe à tenir à jour son livre de compte eût été mieux employé à rigoler avec des copains au bistrot du coin. À ceux qu’on menace, la bourse ou la vie, nous connaissons la réponse, la bourse et la vie ! Benchley est caustique, mordant, désabusé, dévoué dès qu’il s’agit de saper les fondements d’une société d’opulence.

Alfred Eibel

Éditions Wombat

101p. 14 €.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le novembre 6, 2015 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :