RSS

Les maîtres du Printemps, d’Isabelle Stibbe

08 Juil

Comment tenir si l’on vous sape le moral, comment ne pas craquer si le voyage au bout du licenciement est la seule voie. Le petit livre d’Isabelle Stibbe fait la part entre manifeste et satire. Il met en scène un métallurgiste, un sculpteur, un député qui, pour l’occasion, main dans la main, décident de sauver le dernier haut-fourneau d’Aublange en Lorraine, un combat de tous les instants. Une solution est proposée, elle est repoussée ; une proposition nouvelle suit, elle s’avère illusoire. Et c’est parce qu’il faut à tout prix sauver les emplois que nos trois gaillards se démènent. Ils cherchent un repreneur, envisagent une nationalisation. Ils ont beau dire qu’arrêter un haut-fourneau c’est une lumière qui s’éteint, jolie formule. Il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre. Les gens du camp d’en face n’ont ni indulgence, ni miséricorde, adversaires à une quelconque rémission. Ils veulent bien écouter avec attention ceux qui revendiquent. Les braves gens prêchent toujours dans le désert. Révolte, ultimatum, suppliques, rien n’y fait, autant en emporte le vent. Que peut le politique si ce n’est engager une guerre des mots usés jusqu’à la corde. Le camp d’en face cherche à gagner du temps, accumule les promesses, menace. Les décisions sont prises d’avance comme ces romanciers qui savent la fin de leur histoire. On n’y va pas tout de suite, il faut un développement, des événements, un corps à corps, des coups de théâtre, un peu d’espoir, une prise de bec. Il ressort de ce livre si bien martelé qu’il ne suffit pas d’être déterminé ; que l’illusion n’est qu’une erreur qui se joue de nos sens et de notre esprit. Ceux qui détiennent la bourse veulent avant tout la vie des autres.

 

Alfred Eibel

Serge Safran éditeur,

144 p. 17,90 €.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le juillet 8, 2015 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :