RSS

Le Ciel de Cambridge. Rupert Brooke, la mort et la poésie de Philippe Barthelet

27 Mai

Qui est Rupert Brooke (1887-1915) ? Un poète anglais mort lors de la première guerre mondiale. Romanesque, chevaleresque, auteur de poèmes patriotiques, préoccupé par sa mort, non sans insolence et sourire, auquel Philippe Barthelet consacre une étude des plus fournie. Rupert Brooke, écrit-il, voulait « sauver l’honneur de la nation ». Cet homme vivait sa poésie, en selle à la fois sur l’élégance, la beauté et l’insouciance, partagé entre le front de la vie et le front de la mort. Certains de ses poèmes mélangent une forme de pastorale sentimentale avec une fantaisie juvénile. De nombreuses couronnes ornent son buste. Churchill fut un lecteur assidu du poète et Malcolm Lowry rêva de lui consacrer un essai.

 

Alfred Eibel.

Pierre-Guillaume de Roux éditeur.

142 p. 23,50 €.

 

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le mai 27, 2015 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :