RSS

Une autre vie parfaite, de Julien Bouissoux

20 Oct

Neuf nouvelles pour comprendre qu’un instant suffit pour ne pas comprendre le monde. Un adolescent se sent de trop ; oublié, un employé d’entreprise. Les personnages de Julien Bouissoux sont des passagers clandestins, ont des gestes inappropriés, de l’insatisfaction en permanence. Ils sont curieux de tout mais surtout de rien. Service inutile. Ils ont du mal à identifier leurs rêveries. Ils sont sans cesse à la lisière d’on ne sait quoi. Leurs vies ne forment qu’une suite de pointillés. À la suite de quoi on sent que Raymond Carver n’est pas loin.

 

Alfred Eibel

L’Âge d’Homme

109 p. 15 €.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le octobre 20, 2014 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :