RSS

Gueule de bois, d’Olivier Maulin

26 Juin

Lorsqu’on se sent « coupé du cadre symbolique », la solution, se créer un univers de camaraderie ardent. Pierre journaliste pour le magazine Santé pour tous, Fanfan grand dépressif, Ollier alcoolique désabusé, Bassefosse, critique d’art, érudit et dandy, pas ça maravédis en poche, slaloment dans Paris de rade en rade en s’envoyant des godets. Ils s’en prennent au monde atteint de gigantosité et malgré leurs propos humidifiés par l’alcool ne disent pas que des inepties. Fanfan est renversé par une bagnole. Tandis qu’il agonise ses potes le sauvent, rivalisent d’éloquence. Leurs pensées surgissent dans le désordre, plongent jusqu’au fond de l’âme sans omettre détails concrets et pittoresques. Avec son côté Louis-Ferdinand, Olivier Maulin, son goût du détail concret et pittoresque, sa manière bouffonne, ses associations d’idées, raconte pour fuir une société dégradée et abjecte, rien de tel que de constituer un phalanstère. Tournant le dos à l’embourgeoisement misérabiliste, Pierre accepte un reportage sur les loups dans les Vosges. La nature a ses droits, quoi qu’en disent les poules ; les loups ont faim. Heureuse rencontre avec Isabelle. Elle et Pierre décident de se fixer dans les Vosges et danser avec les loups. Étonnant bouquin qui rappelle bien des souvenirs. La Rue de la soif de Michel Lebrun, Pierre Signac le solitaire, et Raymond Guérin qui avec Les Poulpes a su se lâcher.

Alfed Eibel
Denoël 219 p.,
18 €.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le juin 26, 2014 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :