RSS

Soldats bleus. Journal intime 1914-1918, de Pierre Loti

25 Juin

« Un homme aux pupilles dilatées » écrivait Jacques Serguine. Un impressionniste, un paysagiste, un homme inquiet et désenchanté. L’art de Pierre Loti tient à son regard. Il semble découvrir le monde et s’en étonne. Il voyage perdu dans ses songes d’où la fraicheur de sa prose, son léger frémissement musical si particulier. Sa compassion indique que les choses auraient pu être différentes. Il pense aux autres, à son fils sur le front, à ceux qui s’enfoncent dans la neige et la boue froide. Il consigne non en littérateur mais en soldat. Il ne raffine pas sur les détails, il voit passer les heures, les jours, les tirs, l’irréalité de la guerre, les tranchées submergées, les balles qui sifflent et les « profondeurs inquiétantes de la pensée aux aguets » écrivait Claude Farrère dans son Loti. Il voit soudain « Amiens, tout éclairé, plein de soldats et d’uniformes, a l’air d’une ville en fête ». Loti est le spectateur tranquille d’éléments terribles. Sa tristesse ne demande qu’à se dissiper. Jacques Tourneur disait que l’épouvante pour être sensible doit être familière. Deux mots se répètent au cours de son journal. Le lecteur est avec Loti, il voit. Et l’entend dire, ce pauvre homme, oh ! combien ; et ces hommes bons si souvent retrouvés. « Et peu à peu je me sens glisser sur une pente irrésistible ». Pendant ce temps, les défenseurs acharnés de la patrie ne ménagent pas leur peine.

Alfred Eibel

La Petite Vermillon
424 p. 10,20 €.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le juin 25, 2014 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :