RSS

Kenneth White : Les vents de Vancouver

12 Juin

Mille livres lus, mille kilomètres parcourus est le credo de Kenneth White à la recherche de la condition humaine telle qu’elle ne figure pas dans les romans. Au cours de ses pérégrinations, il use d’une langue adaptée à la réalité s’inscrivant dans la lignée des meilleurs voyageurs. Caractéristique de son œuvre : faire un tour dans les rues, fouler sans relâche le sol, prêter l’oreille aux racontars des estaminets, à l’affût de rencontres insolites, ce qui nous vaut un Vancouver portes ouvertes. Avec Kenneth White on n’est pas lecteur, on devient son compagnon de route. Sceptique actif, sceptique généreux, Ken comme l’appelle ses amis, a trouvé la bonne formule : « Les hommes connectés aux animaux, et les animaux connectés aux éléments dans lesquels ils vivent ». Chercher le lien, l’union des choses l’une avec l’autre et le résultat de cette action, loin des raisonnements tordus et de la rhétorique enflammée. La fatigue des « nuits déambulatoires » dont parle Théophile Gautier importe davantage à Ken que les coupeurs de cheveux en quatre des politiques. La découverte des roches sauvages, des lacs, des fjords, des forêts, suffisent à la consolation du voyageur. « Les partis libéraux finissent toujours dans le compromis, et même les meilleurs d’entre eux ne font que battre des ailes dans des cages », note Kenneth White dans l’attente que le monde magique soit de retour.

Alfred Eibel
Éditions Le Mot et le Reste,
165 p. 17 €.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le juin 12, 2014 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :