RSS

Une Japonaise à Paris, de Roland Jaccard

20 Mar

Carte du Tendre à la japonaise, aux antipodes de Madeleine de Scudéry, proche de Georges amoureux. Keito « aimante son âme », c’est la grâce incarnée. Fascination réciproque. Comment entretenir la flamme. Non pas féérie pour une autre fois mais de l’instant présent ; thermomètre d’une passion qui varie selon le degré des pulsions du cœur. Livre roboratif, remède contre la déprime, loin de ce qui oblige, alors que la vie est belle.

 

Alfred Eibel

 

L’Editeur, 59 p., 12 €

Illustrations de Masako

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le mars 20, 2014 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :