RSS

En feuilletant, en survolant, 16

18 Août

À propos du roman de Jacques Sommer, Le crime, à paraître en septembre chez Pierre-Guillaume de Roux éditeur, roman se prêtant à diverses interprétations, les lignes qui suivent pourraient converger vers l’unique de ce livre, au-delà des crimes commis par le héros, et du coup, peuvent faire débat tant il est vrai que la question posée est celle de la justice. Dès lors qu’il n’y a plus de morale dans ce monde, ce qui relève pourtant de la morale, fait agir le héros considéré pourtant comme un criminel. « Les héros, pour moi, ce ne sont pas les imbéciles qui se jettent sur les grenades à plasma, me dit-il en léchant les lèvres fines d’un coup rapide de sa langue de lézard. Ce sont les gens dont les prouesses et les accomplissements sont si légendaires qu’ils sont honorés comme des divinités. Le héros, au sens littéraire, est le protagoniste qui accomplit une action d’éclat, celui dont le tragique point faible consumera sa perte ».

Dan Simmons : Les voyages d’Endymion. Endymion I.

 

Relevé dans Libération du 7 août 2013 :

« À quoi bon être un merveilleux compositeur de polka si plus personne désormais ne danse cette musique ? ».

Billy Wilder.

 

Relevé dans Libération du 25 juillet 2013 :

« Que l’esprit vive, que la connerie meure ».

Arletty.

« La liberté de s’exprimer a libéré la liberté de haïr ».

David Camroux, professeur.

 

À lire :

 

Piaf-Trenet. Le dîner extraordinaire, de Jacques Pessis, Éditions Don Quichotte,

276 p. 18,90 €.

Avant de revenir sur ce livre qui tranche sur la production habituelle, dans une autre chronique, disons qu’il nous fait oublier la déferlante romanesque.

 

LSD 67, d’Alexandre Mathis, Serge Safran éditeur, 505 p. 23,50 €.

Extrait de la quatrième de couverture : « Le Quartier Latin est la scène des beatniks débarquant place Saint-Michel (…) Le quartier est envahi par toute la jeunesse livrée à la défonce ».

 

 

 

 

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le août 18, 2013 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :