RSS

A propos de Drieu La Rochelle. Remarques sur quelques lectures et relectures (suite 3)

28 Mar

À ce sujet, Frédéric Grover, dans l’essai qu’il lui a consacré, rapporte que, Marcel Arland ayant loué ce Feu follet (mais non à la NRF, qui ne daigna en rendre compte) ; Drieu lui écrivit une lettre de reconnaissance émue, affirmant qu’il l’avait écrit au fil de la plume, pour se décharger d’un poids – alors que le manuscrit conservé atteste cinq ou six réécritures pour plus d’un épisode. Pose courante, mensongère revendication d’irresponsabilité que l’on débusque chez les plus insignes aussi bien, un vieil obscurantisme en l’occurrence n’ayant pas achevé ses ravages.

Ajoutons que cette qualité « d’application au style » (Mallarmé), on la goûte non moins dans plusieurs des nouvelles de La comédie de Charleroi, à commencer par celle qui baptise le recueil : dont Malraux déclarait, non sans quelques extravagance – ou, pour user d’un adjectif remis, à l’en croire, en usage dans la langue française par lui-même : de la façon la plus farfelue – qu’il était Le Guernica de Drieu : œuvre au surplus non de la meilleure de Picasso, à beaucoup près. (Evoquant le Malaguène en Espagne même, Gilles-Walter, le citant parmi « l’immense maladie » de Paris et du monde moderne, parle de « son fulgurant aveu final », ce qui n’est certes point éloge).

 

 

Attaque du Feu follet : « A ce moment là (celui de l’orgasme), Alain regardait Lydia avec acharnement ». Dernier paragraphe (le suicide) : « Un revolver, c’est solide, c’est en acier. C’est un objet. Se heurter enfin à l’objet ».

 

Pierre Crescent (la suite la semaine prochaine)

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le mars 28, 2013 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :