RSS

Karoo, de Steve Tesich

24 Juin

Ce livre un peu guingois rappelle Le bavard de Louis-René des Forêts, ce besoin impérieux du héros de s’adresser à l’autre, de parler de soi pour se justifier. En vrai, ce prodigieux bouquin porte en lui un pan non négligeable de la littérature américaine qui n’oublie pas La fêlure de Francis Scott Fitzgerald. Au fait, qui est Saul « Doc » Karoo ? Un œil neuf jeté sur des scénarios anémiques ; un bidouilleur, un exciseur de scripts trop marotiques ou héliconiens. Seul un écrivain raté et fier de l’être, sans états d’âme, pouvait assumer cette tâche avec désinvolture, non sans humour, satisfait de plonger dans l’éternel et le trivial. Karoo aborde la vie quotidienne par sa face la plus mirobolante. Protégé par ses fantasmes ils ont pour lui l’avantage de repousser loin la plate réalité. Une fin de partie au jour le jour. Vie réussie ou vie manquée, qu’importe, chaque avatar dépend de la perspective dans laquelle Karoo se situe. Le plus rigolo clame joyeusement Karoo, c’est d’introduire une bonne dose de je m’enfoutisme. Éthylique, il atteint le point de non retour par lequel, ferme sur ses deux jambes, il n’est jamais ivre et par voie de conséquence s’encourage à consommer davantage d’alcool en appoint à la cigarette qui émet un nuage de fumée salvateur. L’incroyable vitalité de Steve Tesich (1942-1996) dope littéralement le lecteur ; lui fait admettre le pire pour l’individu ce ne sont pas les tuiles qui lui tombent sur la tête ; c’est, comment va les accueillir, à n’en pas douter avec mansuétude et badinage.

Alfred Eibel

Editions Toussaint Louverture, 606 p., 22 €
www.monsieurtoussaintlouverture.net

 

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le juin 24, 2012 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :