RSS

Gorani contre Casanova

24 Juin

Je ne sais pas si Casanova est un grand écrivain français. Un grand séducteur ? Ça reste à voir. Un agent secret des inquisiteurs d’état, c’est l’évidence, si l’on se rapporte aux rapports de police signés pas lui. On comprend pourquoi Olivier Barde-Cabuçon lui fait jouer le rôle d’informateur en 1757 auprès du chevalier Volnay, commissaire chargé des morts étranges. Casanova apparaît dans ce roman sous les traits d’un intrigant friand d’anecdotes croustillantes, vantard à l’occasion, fataliste en tout cas, de préférence du côté du manche. On peut s’étonner qu’à côté de ses Mémoires tant admirés on n’a jamais cité Joseph Gorani (1740-1819) cet autre italien auteur de Mémoires écrits en français, qui aura traversé tous les milieux, connu toutes les fortunes et pas mal de complications sentimentales. Conspirateur, espion, homme à bonnes fortunes, trafiquant et spéculateur, Gorani est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages dont Le vrai despotisme et Lettres aux souverains de la révolution. Errant de ville en ville sous un déguisement, il finit ses jours à Genève. « Fatigué comme je le suis de presque toutes choses et de presque tous les hommes, il n’est pas étonnant que je finisse ma carrière par être ennuyé et fatigué de moi-même ». Les Mémoires de Joseph Gorani ont été publiés pour la première fois en 1944 chez Gallimard. Pourquoi ne pas songer à les rééditer ? Et comme les romans historiques ont le vent en poupe, après Casanova, Voltaire enquêteur, pourquoi pas Gorani, honorable correspondant?

Casanova et la femme sans visage, de Olivier Barde-Cabuçon, Actes Sud/Actes noirs, 327 p., 22,50 €.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le juin 24, 2012 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :