RSS

Robert-Louis Stevenson, Le prisonnier d’Edimbourg et autres récits.

17 Juin

Fritz Lang déclarait à propos du Tigre du Bengale : un public majoritaire y verra sans doute une fiction pour tous. Il en va ainsi de l’œuvre de Robert-Louis Stevenson (1850-1894) qui rappelait que « tout livre est une lettre circulaire destinée aux amis de celui qui écrit. Eux seuls en reçoivent le sens ». Le lecteur avisé de Stevenson éprouve « la violence du conflit moral à l’intérieur du roman d’aventures » remarque avec pertinence  le présentateur de la présente édition Emmanuel Roussel car, ajoute-t-il, « l’intrigue n’est pas ce qu’il y a de plus intéressant », faisant porter l’accent sur ce qui fait le génie de Stevenson à savoir sa prodigieuse capacité à faire basculer « un personnage inventé en personnage réel ».
Esprit inquiet et actif dans un corps d’invalide, décidé à vaincre le démon de la maladie, Stevenson lorsqu’il écrit retrouve note Emmanuel Roussel « les émois de sa jeunesse »faisant du lecteur le touriste passionné de ses fictions.
Stevenson qui sut si bien analyser son travail, présente un double visage, réaliste et fantastique de ses personnages, avec suffisamment d’habilité pour omettre au bon moment ce qui doit être omis, afin de faire naître ce plaisir unique dans la littérature mondiale qui a ravi tant de générations. Ezra Pound enviait « un style de prose aussi concis que celui de Stevenson ». Théo Varlet, traducteur attitré du romancier écossais, poète et écrivain distingué, parvint à faire passer le texte anglais dans un français d’une fluidité exceptionnelle.

Alfred Eibel

Bouquins/Laffont, 1184 p., 29 €.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le juin 17, 2012 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :