RSS

L’assassin à la pomme verte, de Christophe Carlier

04 Juin

Le roman d’atmosphère véhicule depuis ses débuts des hommes extravagants, des criminels fiers tel Lafcadio imposant son image de héros. Ici, on a l’impression de personnages empruntés à la galerie du palais et à la place royale. Ils se retrouvent dans un palace. Craig le connaît bien. On dirait qu’il poursuit des fantômes entrevus autrefois. Le client est roi. Il n’est roi que parce qu’une cour de serviteurs le maintient dans cette illusion comique. Ils sont au service de Craig, ce qui n’empêche pas Sébastien, l’employé du palace, de se servir pour son propre compte. Plus tard arrive Elena. S’ils ne jouent pas aux échecs ensemble ils n’en représentent pas moins les figures de l’échiquier qui est le palace sur lequel ils glissent. Qui endosse le rôle de la reine, le rôle du roi ; qui endosse le rôle du fou, qui endosse le rôle du cavalier ; qui se veut la tour. Chaque client a des arrière-pensées ; chaque client se veut tacticien à la manière d’Agatha Christie qui savait maintenir le suspense jusqu’à la fin. Christophe Carlier veut échapper à une machine trop huilée. Il attribue à ses personnages des comportements déroutants. Pour progresser, il faut un prétexte. Ce prétexte est tout trouvé lorsqu’on découvre qu’un des clients du palace Paradisio vient d’être assassiné. Craig, Elena, Sébastien participent à un chassé-croisé. Les épreuves, les disputes, les manigances fallacieuses, les faussetés concertés font tout le charme de ce petit livre. On dirait que l’auteur observe l’évolution de ses héros à travers un œil-de-bœuf.

Alfred Eibel

Serge Safran éditeur, 178 p., 15 €.

DISPONIBLE EN LIBRAIRIE À PARTIR DU 23/08/2012

 

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le juin 4, 2012 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :