RSS

I remember Clifford, de Marc Villard

09 Mar

En fin connaisseur du jazz dont il a assimilé le langage, Marc Villard nous entraîne à Amsterdam, Barcelone, Naples, Kinshasa, New York, Paris, Tijuana en des lieux où grouille cette musique dans des conditions difficiles. Durant ses visites, nous faisons connaissance du fougueux Ben Webster, entre billard, soufflant, et caméra, celle du dégingandé Dexter Gordon, de Coltrane à la cantonade, de l’incontournable et facétieux Monk, Chet Baker et Art Pepper, deux destins tragiques. C’est dans les boites mal famées, enfumées, que s’improvise le bon jazz qui dévale, menace, s’accumule au rythme de l’impatience des musiciens. En coulisse, les instruments à vent se font la malle bourrée de fric, dopé par la dope. Un irrégulier qui ne s’acquitte pas de ses obligations envers un quidam de passage à qui il doit des sous, risque de se retrouver mal : Cry me a river aboie le trafiquant. Un lourd nuage enveloppe The bridge de Sonny Rollins ; dire Bye bye blackbird n’est pas forcément de bon augure. On peut avec un peu d’imagination siffloter Take the « A » Train à propos de Chester Himes venu avec Ed Cercueil dans ces nouvelles qui raviront les amateurs de romans noirs et ceux d’une musique qui n’a cessé de compter dans ses rangs des génies foudroyés dans la fleur de l’âge. Marc Villard croque ses sujets aux contours nets d’un dessin de Clouet sans déflorer, comptant pour le reste sur l’imagination du lecteur.

Alfred Eibel

Editions Folies d’Encre, 112 p., 14 €.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le mars 9, 2012 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :