RSS

Fénelon : Lettre à Louis XIV et autres écrits politique

17 Jan

L’hiver 1693-1694 fut le plus rude que la France ait connu. Règnent maladie, famine, mortalité. Fénelon (1651-1715) précepteur du duc de Bourgogne s’en alarme ; décide d’envoyer une lettre anonyme à Louis XIV pour lui faire part de ses craintes, lui reprochant d’agir selon son bon plaisir ; de faire passer au second plan, les règles de l’Etat. Fénelon accuse le Roi Soleil de ne tolérer que des « hommes souples et rampants ». Il parle d’une dérive du pouvoir royal, outré qu’il est par le luxe ostentatoire de Versailles. Pendant ce temps, écrit-il, « la France entière n’est plus qu’un grand hôpital désolé et sans provision ». Allons plus loin : « Vous avez détruit, dit-il, la moitié des forces réelles de dedans de votre Etat ». Qu’ajoute Fénelon ? Que le prestige du Roi se dissipe au long cours de son règne. Il lui fait remarquer que le peuple ne le croit plus ; que l’image qu’il tient à projeter de lui-même s’est ternie. Il lui recommande non sans sarcasme de « rabattre quelque chose de sa gloire », ce terme de gloire que Montherlant persiflait en l’appelant « gloigloire ». Cependant, Fénelon prie aussi beaucoup pour le Roi. Disons-le, entre le Roi et lui il y avait « incompatibilité » comme le relève Pierre-Eugène Leroy dans sa préface. Il ne faisait pas bon à l’époque d’être intelligent, tendre, sensible, libéral et de craindre Dieu avant de craindre le Roi.

Alfred Eibel

Editions Bartillat, 146 p., 9 €.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le janvier 17, 2012 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :