RSS

La chute d’un bourdon, de Jean-Marc Lovay

02 Jan

Il serait téméraire d’affirmer que Jean-Marc Lovay, écrivain suisse de 51 ans, cherche à raconter une histoire. Dans un monde sollicité par trop d’Histoire et de faits-divers, il souffle le verbe à l’exemple des souffleurs de verre, parle de l’inconfort d’être largué sur terre, d’un malaise mal défini. Il multiplie les adjectifs et adverbes sous l’invocation de Charles-Albert Cingria. Il invente et énonce ce que le commun ne voit pas. Proche des poètes chinois des Tang, il insuffle à sa prose l’idée d’un envol, d’une lévitation, précipitant le lecteur dans un tangage qui l’oblige à quitter son pesant rationalisme. Avons-nous encore la liberté de nous regarder dans la glace ? Ne sommes-nous pas tenus de nous observer dans le miroir qu’on nous tend ? Lovay bâtit un nouveau langage en remplacement du langage convenu, usité par cette majorité qui aime s’exprimer sur les estrades, attendu que ce que nous faisons n’est que parodie. Nous voulons prouver chaque jour que nous sommes convaincants. Lovay parle d’une « fin perpétuellement recommencée dans un perpétuel recommencement » ; écrit, que « l’inventeur est inventé par sa propre invention ». Ses phrases ressemblent à un périphérique sans destination. Ses thèmes secondaires viennent se superposer et s’opposer au thème principal, à la recherche en permanence d’un heureux équilibre des proportions. On peut considérer son livre comme un récitatif, un oratorio, comme une fugue. Lovay nous offre l’opportunité de vivre dans une autre dimension. Nous pénétrons dans sa galaxie et par voie de conséquence abordons un des aspects de la science-fiction de demain.

Alfred Eibel

 

Editions Zoé, 156 p., 16 €.

 

Sortie Janvier 2012

 

 

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le janvier 2, 2012 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :