RSS

Fritz Lang au travail

02 Déc

Ouvrage monumental à partir d’archives restées inédites concernant Fritz Lang (1890-1976), de ses premiers pas jusqu’à son dernier film en Allemagne en 1958. Il rend obsolète les interprétations parfois délirantes de l’œuvre du cinéaste et peu sérieux celles de ses exégètes confondant la vie personnelle de Lang avec les sujets de ses films. Bernard Eisenschitz souligne : « Le Lang américain n’est pas le Lang allemand. Le démon du crime inspiré des feuilletons qu’est Mabuse est devenu le démon en nous » allusion au roman de Jim Thompson intitulé : Le démon dans ma peau. Esquisses, dessins, illustrations, photos, croquis de scènes à faire, notes en marge des scénarios, le livre illustré l’aspect monomaniaque du grand cinéaste. « Lang unit la démesure et l’énergie d’un peintre de la Renaissance ». Ses films baignent en permanence dans l’ombre. Ils donnent à voir l’homme dans la société qu’un gouvernement est supposé maîtriser, échappant pour l’essentiel à son contrôle, laissant le crime, l’espionnage prospérer. Lang en embuscade guette les faux pas de l’homme et de la femme, rendant acceptable le dédoublement de la personnalité. La carrière du cinéaste aussi bien en Allemagne, davantage en Amérique, est empreinte d’amertume, de chagrin, de conflits en pagaille. Lang n’a pas un caractère facile ; ce n’est pas un homme de compromis. Ses films traduisent une Amérique moderne passée au tamis d’un esprit germanique. Dans la représentation qu’il fait de la société, de ses structures, il réutilise certaines scènes qui ont servi dans ses premiers films allemands, adapté au monde américain. Ce qui compte pour lui remarque Bernard Eisenschitz, c’est « l’image plutôt que la psychologie ». Ce génie connaît une fin plutôt douloureuse. Indigent et aveugle, fatigué, il apparaît dans les derniers jours de sa vie semblable à un dieu de l’Olympe tombé de son piédestal.

 

Alfred Eibel

Editions Les Cahiers du Cinéma ; 272 p., 380 illustrations couleur et noir et blanc, 59, 95 €.

 

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le décembre 2, 2011 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :