RSS

Vaches noires, de Roland Topor

10 Nov

Méconnu de son vivant Roland Topor (1938-1997) tient sa revanche. Écrivain, dramaturge, poète, humoriste, chansonnier, cinéaste, acteur, photographe, ses dessins, ses peintures, ont pris de la valeur, ses livres sont réédités, un biographie le raconte. Son idée fixe : la liberté n’est pas une mince affaire. Trente textes pour le dire par la médiation d’un humour vachard. Pour lui tout promeneur traîne sa dose d’angoisse, tout mode d’emploi recèle sa part de félonie, tout objet d’usage courant se venge de n’être pas pris au sérieux. La preuve par l’absurde est supérieure à la preuve par neuf. Avoir l’esprit d’escalier évite de rater une marche. Cet homme de réflexions et d’aphorismes est persuadé que l’extravagance a sa logique. Ce ne sont pas les syllogismes de l’insoupçonné. Oublions les trompeuses espérances ; ne faisons pas impasse sur les trompeuses apparences. « Ne pas voir plus loin que le bout de son nez manque sans doute de largeur de vue, mais permet d’exister plus longtemps ». Topor est persuadé que les petites causes ont des effets orgasmiques. Il déconseille de prendre les accidents de la vie au sérieux car on se prive d’un fou rire inextinguible. S’il est qualifié de sage chinois par les connaisseurs, c’est parce qu’il connaît la valeur de son index. « Les faux monnayeurs, dit-il, n’ont jamais fabriqué une monnaie plus fausse que l’originale ». Avec cet homme on ne s’embarque pas pour Cythère, on s’embarque pour l’inconcevable clystère.

Alfred Eibel

Editions Wombat, 155 p., 15 €.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le novembre 10, 2011 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :