RSS

Le Bloc, de Jérôme Leroy

10 Nov

La littérature dont on enverrait volontiers des tendres stocks au diable, réserve ici et là quelques bonnes surprises au lecteur blasé. Le dernier roman de Jérôme Leroy imagine que le Bloc patriotique, un parti d’extrême droite, est sur le point d’entrer au gouvernement. Rencontre avec deux personnages représentatifs : Antoine Maynard, un intellectuel panaché, marié à la fille du patron du Bloc, est un gars offensif, fonceur, un mec de la castagne, secondé par Stanko un de ces petits blancs becs déclassés, sans envergure, engagé dans le parti pour s’attribuer du caractère. Ils ont peur. Parce qu’ils s’imaginent qu’une horde de mahométans va les manger tout cru ; ils ont des affres, à l’idée de ne plus être des visages pâles ; ils sont plein d’effroi à l’idée d’être cernés par les nègres. Ecrit à la première personne, le je alternant avec le tu, Le Bloc possède la rage des livres de poids qui mettent le lecteur mal à l’aise. Personnages critiquables, haïssables, odieux, abjects. Plus on pousse, plus on est emporté par cette lave torrentielle qui charrie tout sur son passage, la bassesse, le jusqu’au-boutisme, la bêtise qui sourit et se veut aimable, l’épouvante pimenté de lâcheté. Le Bloc vous happe, vous bouscule, vous poursuit jusqu’à la dernière page. Il rejoint Les poulpes de Raymond Guerin, il préconise de méditer sur Le désert des tartares de Dino Buzzati. Dans cette France décrite au bord du gouffre, il oblige à regarder le soleil en face. La révolution n’est pas un dîner de gala écrivait Mao Zedong. La littérature non plus.

Alfred Eibel

Gallimard – Série Noire, 295 p., 17,50 €.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le novembre 10, 2011 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :