RSS

André Markowicz, le soleil d’Alexandre. Le cercle Pouchkine 1802-1841.

17 Sep

Le plus grand écrivain que la Russie ait porté, fondateur de la langue littéraire russe, limpide, précise, insaisissable, poète protéiforme, Alexandre Pouchkine (1802-1841) a lutté durant sa brève existence contre le pouvoir avec ses amis poètes ici représentés, souvent persécutés, arrêtés, emprisonnés, exilés, assassinés. Vivant hors d’haleine, traqués, ces poètes ont accouché dans une état d’urgence empruntant la forme de l’élégie, de l’épître ou de l’épigramme. L’espoir, le deuil, la jeunesse perdue, l’errance et la peine, les rêves impossibles font partie du répertoire de ces hommes qu’André Markowicz a traduit au plus près de l’original. Cela dit, n’a-t-on pas entendu par la bouche du romancier Boris Akounine dire que Pouchkine est intraduisible ? N’a-t-on pas appris par ce grand traducteur qu’est Heinrich von Schliff que la poésie russe passe mieux en allemand ? La poétesse Marina Tsvetaïva, elle-même traductrice, posait une question semblable : « On dit que Pouchkine est intraduisible. Pourquoi ? Chaque poème est la traduction du spirituel et du naturel, de sentiments et de pensées en paroles ». Le plus malaisé dit-elle, « traduire le monde intérieur en signes extérieurs ». Elle finit par noter : « ce qui frise le miracle ! ». En tout cas si miracle il y a, il faut l’attribuer à André Markowicz qui s’emploie dans ses traductions à ne pas monter les textes en épingle. Son mérite : avoir fait passer en français la chromatique russe, le chant des poètes.

Alfred Eibel

Actes Sud, 565 p., 28 €.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le septembre 17, 2011 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :