RSS

Les pensées, de Francis Blanche

06 Mar

Francis Blanche (1921-1974) était comédien, scénariste, dialoguiste, parolier, homme de music-hall, poète et homme de radio. Il a conduit sa vie sur les chapeaux de roues. Dans le fatras de ses créations, des perles. Ce moraliste ne cesse de décrier les mœurs de son temps, instillant de la farce et de la gaudriole. Il dynamite avec méthode les certitudes de ses contemporains, braves gens, oisifs ou vieilles toupies, leur ôtant le plus léger espoir de se raccrocher à quelque certitude. Sous une impassibilité de façade, Francis Blanche cultive l’absurde, le dérapage contrôlé, la contrepèterie, le calembour. Il se repait de fadaises, n’hésite pas à tourner les gens en bourrique. Dans un français d’une limpidité parfaite, il se vautre dans les calembredaines devant un public goguenard. Il y en a qui taquinent le goujon ; Blanche taquine la connerie. « Pour moi une journée sans canular serait comme un gruyère sans trous ». Il s’acharne à dérider ses sires les plus tristes, à faire des crocs en jambes aux marcheurs les plus résolus, à dévoiler les situations les plus absurdes. Ce lecteur de Montaigne est dans ces domaines exemplaire. Ne dit-il pas à raison « qui donne aux pauvres prête à rire », reconnaissant non sans humilité « J’ai eu beaucoup plus de mal à m’imposer que mon percepteur n’en a eu à le faire ». Auteur de détournements de réclames, de faux scoops, Francis Blanche aime narguer la maréchaussée, à noyer les poissons nageant en surface, à se montrer irrespectueux devant les lois, à saboter les admirations qui ont la vie dure. Il n’a pas résisté à écrire : « C’est en sciant que Leonard de Vinci ».

Alfred Eibel

Le Cherche-Midi, 261 p., 8,50 €.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le mars 6, 2011 dans Humour

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :