RSS

Autres directions, d’André Blanchard

06 Mar

Né en 1951, André Blanchard vit à Vesoul où il fait l’ange gardien dans une galerie d’art, tient des carnets depuis 1987, parle peu de lui, au contraire de ceux qui attendent de leur miroir qu’il leur disent qu’ils ont du génie. Il ne demande rien à personne, vit tranquillement entouré de sa femme et de son chat, lisant, écrivant, assujetti à aucune coterie, livrant ses impressions en toute franchise intérieure. Deux lignes lui suffisent pour cerner un sujet. Cabanis, Calaferte, Barrès, Beauvoir, Brenner, Mauriac et bien d’autres sont lus et relus. Il en parle comme s’il s’adressait à des potes. Il captive ses lecteurs par sa voix singulière. Il garnit sa prose pour la rendre plus pétillante, un autre monde, loin du fric et du foot. Il lui arrive de reboulonner une idole mal en point, d’égratigner gentiment un écrivain, de mettre quelques pendules à l’heure. Aux intentions pliées d’un écrivain, Blanchard les déplie, met à jour l’imprévu, l’insoupçonné, pour le meilleur. Au hasard des livres dénichés dans une brocante, il lui arrive de trouver son bonheur. De ces livres là il attend de la joie quoique dubitatif devant les affirmations ; emballé, du moins en partie, par quelques nouveautés. Il n’est pas dupe des livres qui s’ébrouent, ne rate pas « ceux qui usent la littérature comme marche-pied ». Loin des feux de la rampe parisienne, il attend d’un livre une lumière nouvelle.

 

Alfred Eibel

 

Le Dilettante, 219 p., 18 €.

 

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le mars 6, 2011 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :