RSS

Un secret de rue, de Farida Vafi

18 Fév

Née à Tabriz en 1962 (Azerbaïdjan iranien) Farida Vafi est l’auteur de plusieurs romans et de nouvelles. Traduite pour la première fois en français elle imagine des personnages ordinaires évoluent dans un quartier pauvre où tout le monde se connait. Les personnes âgées rôdent plus qu’elles ne se remuent non loin de croulants flageolants. Abou appartient à cette catégorie avec son regard de vieux crocodile fatigué. Un simple signe, les allées et venues, les multiples inflexions sont ici indiqués comme au théâtre les jeux de scène. Azar la petite sauvageonne et les gamines cherchent à se dégager des coutumes ancestrales. Ce n’est pas aisé. L’espièglerie la plus innocente est interprétée en offense. Pères et mères lâchent un chapelet de gronderies. Il est trop tard. Le fossé ne cesse de se creuser entre les générations. Curieux roman où sont disséqués les envies, les humeurs, les contrariétés dans l’agitation qui crée l’attrait de cette rue. On est en permanence entre un réalisme des plus terre à terre et un style d’allégorie qui prend soudain son essor donnant à ces histoires imbriquées les unes dans les autres un air de fête. Les enfants inventent des jardins aux cent fleurs ; pendant ce temps les parents défendent leurs plates bandes en faisant les gros yeux. Farida fait passer dans son roman une joie de vivre inattendue qui se divise entre badinages, pitreries et petits orages combinés par les vieux de la vieille.

 

Alfred Eibel

 

Zulma, 218 p., 18 €.

 

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le février 18, 2011 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :