RSS

Les derniers grizzlys, de Rick Bass

18 Déc

Qu’on se rassure, ce n’est pas la traque de l’abominable homme des neiges mais des grizzlys, ces grands ours gris de l’Amérique du Nord dont Pagnol constatait déjà la disparition due aux chasseurs, des vrais fantassins. Cela dit, les grizzlys gambadent encore dans les montagnes des San Juan (Colorado). Rick Bass dont l’œuvre amène au plus haut degré d’éloquence, part sur la foi d’une improbable rumeur à la recherche de ces mammifères de grande taille. Bass et son compagnon, tels des détectives sur les dents, sont à la recherche du moindre indice : empreintes, trous, excréments, déjections, ossements. Quand tout se dérobe, faut poursuivre la quête. Colin-maillard entre homme et ours. Poursuivis par l’Histoire les grizzlys ne sortent plus que la nuit. Ce livre nous apprend à les aimer.

Alfred Eibel

Les derniers grizzlys, de Rick Bass, Gallmeister, 257 p., 9,20 €.

 

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le décembre 18, 2010 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :