RSS

Le signal, de Ron Carslon

18 Déc

Le récit démarre en quatrième vitesse. Défilent paysages, couleurs, intempéries. Nous sommes dans les montagnes du Wyoming striées de lignes de roches argentées et coiffées de neige au sommet la plus grande partie de l’année. Ron Carslon a pour la nature une vénération sans limite. Il décrit les promontoires rocheux, les grands arbres, le doux crépuscule humide, l’Amérique des origines dont il a la nostalgie. Dans ce contexte, Mark et Vonnie décident de se séparer. Endetté Mark est obligé d’accepter un travail pas très honnête. Il lui faut de l’argent pour sauver son ranch. Polar des hautes cimes, l’auteur privilégie les bois, les ondes qu’il dégagent sur les hommes et femmes au comportement changeable.

Alfred Eibel

Le signal, de Ron Carslon, Gallmeister, 222 p., 22 €

 

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le décembre 18, 2010 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :